top of page
Search

FASTOX PHARMA, UNE SOLUTION INNOVANTE POUR AMÉLIORER LES PERFORMANCES DE LA TOXINE BOTULIQUE


Pour allonger la durée d'action de la toxine, la société Fastox Pharma a donc développé une solution brevetée. - Fastox Pharma
Pour allonger la durée d'action de la toxine, la société Fastox Pharma a donc développé une solution brevetée. - Fastox Pharma

La Start-up suisse Fastox Pharma a développé une technologie révolutionnaire qui permet d'allonger la durée de vie de la toxine. Il s'agit d'une vraie avancée pour les besoins de la médecine thérapeutique. Les tests cliniques devraient débuter en fin d'année 2023.




Largement répandue dans le domaine médical, la toxine botulique est utilisée chaque année pour des millions de traitements en esthétique mais aussi en thérapeutique. Cependant, il existe certaines limites à son utilisation qui sont liées, notamment, à son délai et à sa durée d'action. « En effet, la toxine met plusieurs jours à agir avant que son efficacité soit totale au bout de deux semaines environ » précise Natalene Hoepffner, VP Marketing & Business Development chez Fastox Pharma. « L'effet de la toxine dure entre 3 et 5 mois puis le patient doit ensuite se faire traiter à nouveau. Le problème c'est que les patients doivent donc revenir régulièrement au cabinet médical ou à l’hôpital et ressentent des symptômes qui affectent leur qualité de vie ».

Pour allonger la durée d'action de la toxine, la société Fastox Pharma a donc développé une solution brevetée en combinant la toxine avec le produit FTP-501. Le produit FTP-501 va permettre à la toxine d'entrer dans le neurone plus facilement, plus rapidement et en plus grand nombre pour aider à mieux relâcher le muscle.


Une méthode unique

Bien que son siège social soit basé en Suisse, à Lausanne, Fastox Pharma dispose d'un laboratoire à Nantes, au sein des locaux de OGD2, laboratoire pharmaceutique appartenant lui aussi à Remora Biotech, la société d'investissement qui est à l'origine de sa création. « Faire partie de ce réseau nous permet d'avoir accès à certaines compétences pour l'élaboration de nos solutions », précise d'ailleurs Natalene Hoepffner. La start-up dispose donc d'une équipe dédiée et peut également faire appel aux spécialistes de OGD2 et de Remora Biotech en bio-informatique, biochimie ou biologie cellulaire.

Si la technologie développée par Fastox Pharma devrait entrer en phase clinique d'ici la fin d'année 2023, la société espère une mise sur le marché à l'horizon 2027-2028. Dans cette optique, elle est désormais à la recherche de partenaires et d'investisseurs tout en essayant de communiquer de façon plus large à la communauté scientifique.


Ce contenu a été réalisé en partenariat avec OpenMedias. La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.


Comments


bottom of page